Les différents tissages

tissage.jpg

Armures de base

Dans l’armure toile, chaque fil de trame passe alternativement, à chaque rangée, au-dessus, puis au-dessous de chaque fil de chaîne.

Ces textiles sont relativement solides et durables. Ils peuvent être produits à partir de toutes les fibres textiles et ils n’ont ni envers ni endroit.

La toile

toile.jpeg
sergé.jpeg

Le sergé

Le sergé crée des lignes en diagonales : le fil de trame passe sous un puis deux (ou plus) autres fils de chaînes en décalant d’un fil à chaque passage, d'où l’effet d’oblique sur l’endroit.

Ces tissus ont donc un endroit et un envers bien marqués.
En fonction du nombre de fils de chaines chevauchés, on obtient des effets différents comme les chevrons ou les pieds de poule.
Les sergés sont en général plus rêches que les toiles, un des exemples les plus communs est le denim (les jeans.)

Le satin

satin.jpeg

Le satin est une étoffe souple, brillante sur l’endroit et mate à l’envers, douce et qui se drape superbement.
C'est un tissage en sergé où le fil de trame chevauche quatre ou + fils de chaîne avant de repasser sous un fil et de recommencer. Ce tissu doit avoir au moins 220 fils par pouce (2,54 cm)

Le fait de chevaucher autant de fils de chaîne donne l’effet brillance et douceur. Cela rend également le satin plus fragile et sujet aux accrocs.

Attention ! Actuellement, on trouve des faux satins pour lesquels les fils sont passés aux produits chimiques afin de leur donner un effet satiné.

Armures dérivées

Cambric ou batiste

La batiste est une fine toile de lin ou de coton dont le tissage est dense. Cette toile est originaire de la région de Cambrai. C'est un procédé de Baptiste Cambray qui permet une toile plus fine. On fait tremper le lin ou le coton pendant plusieurs semaines de façon à en extraire les fibres destinées à la fabrication du fil. Etant donné le trempage de la fibre, la toile batiste est d'abord grise et ensuite blanchie.

Chevron

Le chevron est un tissage en sergé. Le motif du sergé est alors monté en pointes plus ou moins hautes. Les chevrons peuvent avoir des pointes simples ou des pointes multiples et peuvent être symétriques ou asymétriques.

Attention, de nos jours, on appelle également tissu chevron, un tissu dont le dessin imite le tissage en chevron.

Crêpe

Le crêpe est confectionné avec un fil de chaîne et/ou de trame fortement tordu. Il peut s'agir de soie, de coton ou de laine. Cette torsion du fil donne au crêpe un aspect  granuleux, rugueux et ondulé, ce qui le rend quasiment infroissable.

Crêpe de Chine

C'est une toile confectionnée avec une chaîne en soie et une trame en soie fortement torsionnée. L’opacité de la trame contraste avec la brillance de la chaîne, la torsion confère un aspect «effervescent» à peau d’orange, caractéristique de ce tissu.

Flannelle 

La flanelle est un tissu dont le tissage est lâche : 82 fils par pouce.  A l'origine, elle était fabriquée en laine cardée et maintenant en coton gratté. .Le coton peut être gratté d'un ou des 2 côtés. Ce tissu est duveteux et doux au toucher,

Jersey

Le tissu jersey n'est pas tissé mais tricoté. A l'origine, il était confectionné en laine mais aujourd'hui, on trouve également du jersey en coton et en fibres synthétiques. Le fait que le fil soit tricoté donne au jersey son élasticité. Contrairement aux tissus en chaine et trame, les tissus en jersey ne s'effilochent pas quand on les coupent.

Melton

Tissu en laine raide, tissé serré, avec un aspect un peu feutré. Il est utilisé pour les manteaux et costumes.

Molleton

Le molleton est une étoffe réalisée à partir de fils de laine, de soie ou de coton grattés d'un côté ou des deux côtés. Il est doux, chaud et moelleux.

Percale

La percale est une toile dont le tissage est de 1/1, un fil de chaîne pris, un sauté. C'est donc déjà un tissage serré. Mais en plus, pour pouvoir s'appeler percale, un tissu doit compter en chaîne et en trame au moins 200 fils par pouce (2,54 cm). Le tissage est donc très serré, ce qui donne un tissu souple, solide et doux.

Tissu éponge

Le tissu éponge a 2 fils de trame. Le premier est tissé en toile avec le fil de chaîne et le second en coton, en étant doucement tordu, forme les bouclettes. Il peut y avoir des bouclettes sur l'une ou les 2 faces du tissu. Ce tissage avec bouclettes rend ce tissu absorbant.

Le Monde Officiel de ToiMoiNous3